Produire un lait de qualité grâce à une alimentation efficace

Les ruminants possèdent la capacité unique de transformer en protéine les fourrages indigestibles pour les autres espèces (herbe, foin, ensilage maïs, …). Cependant cette transformation de l’aliment en protéine laitière par exemple, n’est pas aussi efficace chez le bovin que chez les volailles ou les porcs.

Chez Ajinomoto Animal Nutrition Europe, nous cherchons constamment à optimiser l’efficacité alimentaire pour augmenter les performances et le revenu des exploitations, tout en limitant l’impact environnemental, ce grâce à une meilleure utilisation des ressources.
Pour améliorer l’efficacité de conversion de la ration en protéine laitière, nous cherchons à nous rapprocher du profil de la protéine idéale. En variant les matières premières protéiques intégrées à l’alimentation des ruminants, (colza, soja, tournesol, drêches…), nous parvenons à obtenir un apport suffisant et équilibré en acides aminés limitants. Il faut noter que les acides aminés protégés sont un atout de taille pour équilibrer les rations en utilisant des sources concentrées de nutriments indispensables.
Finalement, la mise en place de rations équilibrées en acides aminés via l’utilisation de lysine protégée, comme AjiPro®-L, améliore l’efficacité globale de la nutrition, au travers d’une diminution :

Accroître la durabilité des élevages de ruminants

Comment réduire l’impact environnemental des élevages de vaches laitières ?

Intégrés en quantité suffisante et dans les bonnes proportions, les acides aminés permettent d’optimiser le niveau de protéine de la ration fournie aux vaches laitières pour un niveau de production donné. Trois effets positifs en découlent.

Matthieu Rolland

Responsable développement marché ruminant

Une supplémentation efficace en acides aminés indispensables agit en faveur d’une plus grande durabilité des élevages bovins.

Optimiser la qualité et la quantité du lait grâce aux acides aminés

Une problématique de taille des éleveurs de vaches laitières est d’obtenir un lait de qualité, (c’est-à-dire riche en protéine et matière grasse), tout en produisant une quantité suffisante pour assurer la durabilité économique de l’exploitation. Un défi à relever à des périodes très différentes de l’année et avec des animaux à différents stades de lactation.

L’alimentation des vaches laitières peut influer aussi bien sur la qualité que la quantité de la production de lait. Si la ration alimentaire contient un ratio équilibré en acides aminés indispensables, les éleveurs peuvent s’approcher des recommandations et produire une quantité optimale de lait disposant d’un meilleur pourcentage en protéine.

A savoir ! Les acides aminés peuvent avoir différentes fonctions et être utilisés de manière variable selon le stade de lactation. Chez les ruminants, les éleveurs connaissent l’effet de la méthionine sur le pourcentage de protéine. La lysine, elle, aura une influence plus marquée sur le volume de la production de lait avec peu d’impact sur les taux de protéine et de matière grasse.

Exemple : Gérer la période de transition des vaches laitières

Parmi les différents avantages de l’utilisation de lysine protégée en vache laitière, la période de transition est un exemple significatif. Cette période correspond aux trois semaines qui précèdent le vêlage ainsi qu’aux trois semaines du début de lactation. Cette période s’avère critique pour les vaches laitières.

La vache puise dans ses réserves pour subvenir aux besoins du veau et du début de lactation avec un bilan énergétique négatif. Cette situation nuit au bien-être de l’animal et peut être à l’origine de pathologies.

Pour combler ce déficit énergétique, les vaches utilisent des protéines qu’elles transforment en glucose, source d’énergie. Cependant leur capacité d’ingestion s’avère limitée et subvenir à leurs besoins avec les matières premières traditionnelles se révèle difficile.

Le recours à des sources concentrées d’acides aminés protégés permet, avec une faible quantité de produit, un apport de qualité à une période critique. Les dernières recherches montrent ainsi les bénéfices d’une supplémentation avec AjiPro®-L en période de transition sur :

Améliorer l’allocation des ressources au sein des élevages de ruminants

La qualité de l’alimentation des ruminants joue un rôle direct sur le bilan économique des éleveurs.

Un apport efficace en acides aminés dans la formulation des aliments présente deux avantages clés.

Découvrez AjiPro®-L, notre lysine protégée innovante pour la nutrition des ruminants